"RecOctober"

Publié le par Marie

Mais késako que ce titre ?

Il faut comprendre par là un mélange de recover et de October (octobre). Une sorte de nouveau départ que je prend (et vous encourage à prendre avec moi !) en ce mois d'octobre qui commence.

Mais pourquoi ? La réponse m'est assez simple, mais en même temps tient son origine de centaines de microévènements, récents ou plus anciens, que je vais tenter de décortiquer ici.

Petit 1 : j'aime pas octobre ! S'il y a bien un mois dans l'année qui ne m'enchante pas, c'est celui-là. Début de l'automne, froid, grisaille, rentrée, ... Il ne fait certes pas meilleur temps en novembre, mais j'y fête pour ma part des anniversaires ;-) Et il précède décembre que j'adore pour ses fêtes et sa chaleur. Donc non, il n'y a pas photo, octobre, c'est vraiment celui que j'aime le moins. J'ai trouvé donc intéressant d'essayer de lui redonner un peu de sa splendeur, de lui donner un sens, un but - pour l'accueillir avec plaisir plutôt qu'avec ennui. Tout se passe dans la tête, vous le savez aussi bien que moi ;-)

Petit 2 : malgré ces 2-3 années maintenant de sport, véganisme, de vie "healthy", de "je n'ai plus de TCA" ... J'oscille toujours entre raisonnable et craquages, entre +/- 2kg, entre tête et estomac - mais surtout entre un grand paradoxe, qui est que je veux me faire du bien mais m'y prend mal ; oui, ce gâteau au chocolat est délicieux, mais non, en manger la moitié ne va pas être un craquage qui va te faire du "bien". Même s'il n'y a (grand merci) plus de culpabilité derrière, il y a toujours les maux de ventre, les mauvaises raisons (stress, fatigue) d'avoir mangé autant, et les poignées d'amour qui ne disparaissent pas et ont du mal à trouver leur aise dans mes jeans. Je crois avoir enfin (pour la énième fois peut-être... ?) avoir compris ça, qu'il fallait que j'arrête de mentaliser tout mes faits et gestes, surtout concernant l'alimentation ; choisir ses aliments, oui - prévoir ses repas, pas toujours. Et toujours, toujours, toujours essayer de se fier à sa faim et à ses sensations, ainsi qu'à sa satiété et à sa fatigue.

Petit 3 : écouter son corps aussi en terme d'activité physique ; ne pas s'imposer trop, savoir se reposer, mais aussi repartir quand les batteries sont rechargées. Toujours innover, se surprendre, se dépasser ; le mental apprécie mais le corps aussi, promis !

Petit 4 : et savoir être indulgent envers soi-même. Échouer, oui, mais le reconnaître et même l'apprécier, comme un nouvel apprentissage sur vous-même, comme une nouvelle pierre à l'édifice de votre personnalité et de votre tempérament. Se tromper pour apprendre à être juste, faire des erreurs pour en tirer des réussites.

Bref, faire un reset total, et repartir en se centrant sur soi-même, et pas sur une sorte de "plan de vie" que l'on s'est fabriqué de toutes pièces en utilisant les choix et objectifs d'autres.

J'espère réussir à tenir cette mentalité ; si je ne me fixe cet objectif initialement que pour octobre, je souhaite évidemment l'adopter à vie. Mais franchir des cap tout petit à petit est je trouve plus simple, que de s'imposer une transition à tenir "à vie".

Chaque petite seconde, minute, que vous passez peut être une petite joie, réussite, victoire - vivez dans le présent, concentrez-vous sur l'instant présent et non pas sur la semaine, pas même sur la journée à venir. Chaque instant que vous passez en agissant en accord avec vos idées, sans énervements, stress, crises de boulimie, peu importe, est une petite victoire sur vos failles et vos démons, qui cherchent sans cesse à vous faire tomber. Soyez reconnaissant envers vous-même de toutes ces petites secondes où vous réussissez, plutôt que d'anticiper une éventuelle réussite future qui vous autoriserait l'échec dans l'instant présent.

Et pour commencer joliment ce beau mois d’octobre, je vous propose une petite liste de 10 jolies choses à faire ou à apprécier ; 10 petits instants, moments, qui bien qu'aux airs futiles valent la peine d'être pris et vécus.

1. S'enrouler dans un plaid chaud sur son canapé - surtout quand on a les pieds glacés ou mouillés après avoir couru sous une grosse averse

2. Faire le marché ; et admirer ces dizaines de formes et couleurs de courges, potirons, potimarrons, citrouilles ; ces belles amandes et châtaignes, ces salades au vert fluo qui, elles, sont heureuses du temps pluvieux ; et ces maraîchers aux mains abîmées par la terre avec qui vous échangez, plaisantez, et qui vivent parce que vous choisissez leurs produits plutôt que la facilité d'un centre commercial.

3 & 4. Trier ; ranger ; changer. Le changement de saison impose aussi un changement de vêtements, et d'ambiance. Faites le tri, donnez ou recyclez vos vieux vêtements ; vous ne pourrez que mieux craquer sur cette petite veste camel qui irait vraiment à merveilles avec vos nouvelles bottes. De la même façon, changez votre décoration d'intérieur ; ouste fleurettes blanches et bougies tropicales, bonjour petit bois et coussins dodus ! Une excellente façon d'apprécier le début de l'automne, surtout si, comme moi, ce n'est pas dans vos habitudes.

5. Baladez-vous ; et de préférence, dans un endroit où vous n'avez jamais été, quelque part dont vous dites depuis des mois - des années - qu'il "faut que j'y aille", dans un endroit où vous pourrez apprécier l'incroyable palette de couleurs des feuilles d'automne, ou l'odeur des marrons chauds. Tiens, allez-donc ramasser des marrons par la même occasion !

6. Invitez vos amis ; votre famille ; ces gens que vous devez inviter depuis des lustres mais n'y pensez jamais. Autour d'un brunch, café, repas - peu importe, vous passerez un moment excellent dans tous les cas. Et mettez-vous en cuisine, vous n'en serez que plus fièr(e) de pouvoir leur servir vos petits plats maison.

7. Regardez par la fenêtre ; oui c'est tout bête, mais c'est ce genre de moments qu'il faut savoir prendre et apprécier. Prendre le temps de se poser, d'observer, être un peu passif au milieu d'une journée où l'on court partout, et simplement apprécier un rayon de soleil, un enfant qui saute dans les flaques, où une jolie vue sur l'horizon. On est pas bien là ?

8. Faites une séance d'étirements, ou de yoga, taï chi... Quelque chose de calme, lent, et d'apaisant, qui relaxera vos muscles et votre esprit. Et tant pis - tant mieux ! - si ce n'est pas votre style et que vous n'avez jamais essayé, vous n'en serez que d'autant plus surpris(e) par les bénéfices apportés (à condition que vous jouiez le jeu et essayiez de réellement vous impliquer ; nombreuses vidéos disponibles sur Youtube, ou séances d'essai souvent offertes par les salles de sport ou de yoga).

9. Changez de route. Vous avez l'habitude de passer par telle rue tous les matins et par tel trajet tous les soirs ? Faites un détour ! Sans dire de contourner toute la ville et de mettre 2h à rentrer, cassez vos habitudes et choisissez une petite rue (en voiture, vélo ou à pieds) que vous n'avez jamais visité ; levez la tête, essayez d'apprécier les architectures nouvelles, les façades de ces vitrines inconnues... Vous aurez l'impression de casser avec votre routine peut-être plan-plan ou stressante, et qui sait, peut-être ferez-vous de belles découvertes !

10. Chantez à tue-tête ; dans la voiture, sous la douche, ou devant vos casseroles. Ou alors mettez la musique à fond et dansez, bougez, laissez-vous aller ; personne ne vous voit, personne ne vous jugera, et quand bien même on vous surprendrait : et alors ?? Cela vous aura fait un bien fou !

Bel octobre à toutes et à tous

Quelques petites images automnales... <3
Quelques petites images automnales... <3
Quelques petites images automnales... <3
Quelques petites images automnales... <3
Quelques petites images automnales... <3
Quelques petites images automnales... <3

Quelques petites images automnales... <3

Commenter cet article