Manger vegan, bio, local… et faire des économies ?

Publié le par Marie

Lait d'amandes fait maison (75g d'amandes pour 1L d'eau)

Lait d'amandes fait maison (75g d'amandes pour 1L d'eau)

Quand on arrête de manger de la viande, on pense automatiquement faire des économies étant donné le coût de celle-ci… Mais c’est sans compter qu’on se tourne souvent en parallèle vers le bio, le local, la qualité des produits plutôt que le prix et que petit à petit on finit par acheter ses tomates à 6€/kg… Sans compter que les tofu aromatisés et simili-carnés ne sont souvent pas donnés non plus, ne parlons pas des faux-mages…

Alors comment s’y retrouver financièrement, surtout lorsque l’on vit à plusieurs ?

 

1. Privilégier le vrac ou les grands formats

En plus d’être écolo, les prix sont souvent plus bas lorsque vous achetez vos produits en vrac (magasins dédiés ou magasins bio) ; céréales, légumineuses, farines, oléagineux, … N’hésitez pas aussi à acheter les grands formats (les grands sacs de 10kg de farine par exemple) pour tout ce qui peut se conserver tel quel (produits secs, dans des bocaux) ou se congeler (les simili-carnés et tofus vendus en grands formats peuvent à ce moment là devenir avantageux par rapport au fait-maison – nous en reparlerons plus bas). Vous aurez l’impression de dépenser une fortune sur le moment, mais vous serez ensuite gagnants sur les mois suivants.

Faites attention aussi sur les "mélanges" déjà tout prêts qu'on nous propose (noix et fruits secs, lentilles corail-riz, quinoa-lentilles...) - ils sont souvent deux fois plus chers que si vous achetiez les produits séparément pour les mélanger chez vous ! Ne vous faites pas avoir et pensez toujours à regarder les prix au kilo. D'autant que, dans un mélange de type raisins secs - noix de cajou, vous aurez souvent deux tiers de raisins pour quelques noix de cajou...

 

2. Se mettre au FAIT-MAISON

C’est surtout le cas en ce qui concerne le tofu (ferme ou soyeux, nature ou aromatisé) et les simili-carnés à base de seitan. C’est d’une simplicité enfantine, et vous fera faire des économies considérables ! On trouve de plus en plus de lait de soja nature à des prix bien abordables, et souvent en promotion en grande surface. N’hésitez pas à faire le plein à ces moments là, le lait de soja se conserve généralement pendant des mois voir des années… Je vous laisse aller voir des recettes simples et délicieuses ici, ici et ici.

De la même façon, il est intéressant de faire ses yaourts maison, de soja (je vous recommande le lait Bjorg qui est celui qui a la meilleure tenue) ou de soja-coco (hors de prix en magasin, simplissime et délicieux chez soi). Vous pourrez en plus les aromatiser à votre guise, individuellement, … Ceux-ci vous permettront aussi de réaliser de très bons « cream cheese » ou tartinades à utiliser à l’apéro, en guise de « fromage » frais, dans des desserts type cheesecake ou tiramisu

Les steaks végétaux à base de légumineuses sont aussi très simples et économiques à faire soi-même. L’idéal est d’en faire une certaine quantité, puis de les congeler individuellement pour en avoir toujours à portée de main. N’hésitez pas à tester ces recettes ici, ici et là !

Il en est de même pour les barres de céréales ou "energy balls", souvent mises en avant pour leurs aliments "sains et naturels", qui sont donc en fait simplissimes : dattes, noix, c'est souvent tout... Et vendues hors de prix ! Vous aurez mieux fait d'investir dans un petit robot mixeur et de mettre vous-même la main à la pâte. Et en plus, vous n'aurez que l'embarras du choix dans les associations : pistache-cranberries, cajou-dattes, chocolat-noisettes... (en parlant d'oléagineux, si vous cherchez des purées/beurres d'amanade, cacahuète, noisette... qui ne soient pas nécessairement bio, tournez-vous vers les sites du nutrition sportive tels que Myprotein.fr ou Bulk Powders ; vous trouverez ces produits au prix de gros - et parfois même en gamme bio :-)).

Enfin, les laits végétaux (hormis le lait de soja) sont souvent une véritable arnaque… A peine 5% de riz, amandes ou coco, le reste d’eau, de sucre et de conservateurs… Là encore : faites-les maison ! N’investissez pas non plus dans un « sac à lait » hors de prix, mais commandez un grand morceau de gaze qui sera absolument parfait pour cette utilisation (et bien d’autres, notamment pour faire le « cream cheese » ou les saucisses citées ci-dessus). Et ne jetez pas les résidus d’amandes ou de coco qui vous resteront après le filtrage de votre « lait » végétal : faites les sécher, au four ou au déshydrateur, et vous voilà avec une excellente farine d’amande ou de coco – faible en lipides, riche en protéines, parfaite dans vos gâteaux !

 

3. Préférer les petits producteurs locaux aux grands magasins – y compris bio

Vous serez souvent gagnant à faire quelques kilomètres de plus pour sortir des grandes villes et aller acheter directement au producteur, ou sur les marchés des petits villages. On le sait, en plein centre ville, les produits sont souvent beaucoup plus chers qu'ailleurs car les commerçants y paient aussi plus de taxes, loyers, ... Au mieux, trouvez une ferme qui vous propose la cueillette ! En plus de servir au producteur, cela fait une belle sortie en famille :-)

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour économiser ? 

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour partager vos astuces, ou si cet article vous en a données ! :-)

 

A très bientôt ! 

Tendrement

Marie

Energy balls maison : pistache, tahin, noix de coco rapée <3

Energy balls maison : pistache, tahin, noix de coco rapée <3

Tartines de tomate verte, figue, cream cheese de soja

Tartines de tomate verte, figue, cream cheese de soja

Tofu maison, poêlé à la sauce soja, sirop d'érable et gingembre

Tofu maison, poêlé à la sauce soja, sirop d'érable et gingembre

Commenter cet article