Manger vegan... en vacances !

Publié le par Marie

Manger vegan... en vacances !

Ah l'été, les vacances... et les semaines en communauté ! :-) Allez, on a tous connu – et connait encore – ces semaines ou vous partez à 5, 10, 15 amis, où vous enchaînez les soirées et barbecue – ou pas, mais en tous cas où vous n'êtes plus seul(e) à décider de ce que vous mangez...

Si c'est souvent très agréable de lâcher un peu son quotidien, cela peut vite devenir angoissant quand vous avez choisi de bannir certains produits de votre alimentation ; d'autant plus quand vous êtes végétalien, soit aux antipodes de la cuisine traditionnelle européenne.

Mais pas de panique !! Tout se passera bien grâce aux petits conseils que je vous donne (et applique) ci-dessous :

1) petit détail bête mais primordial : informer !

Ce n'est pas forcément écrit sur votre front que vous êtes végéta*ien ; ne passez pas une semaine stressante à essayer de manger végétarien en cachette, assumez-le ! Si vous partez avec des amis proches, ils sont souvent déjà au courant, mais ce n'est pas toujours le cas ; n'ayez pas peur de vous assumer, si vous avez choisi ce régime c'est certainement pour de très belles raisons dont vous n'avez aucune raison d'avoir honte. Et vous verrez, les gens sont plus souvent curieux que hostiles. :-)

2) accepter sa différence ; et donc les autres.

OK, tout le monde a compris que vous étiez vegan, et ils trouvent ça bien. Mais vous n'avez pas tous les convaincre de suivre votre régime, oh non ! Si vous voulez qu'ils vous laissent tranquille avec votre assiette, faites de même avec la leur. Oui, ils mangent du saucisson et des knackis - mais n'allez pas leur faire la gueguerre à chaque repas, car vous allez typiquement arborer le cliché du végétarien chiant. Au contraire, soyez ouvert d'esprit ; les gens viendront d'avantage s'intéresser à votre mode de vie. Et qui sait, là vous réussirez peut-être à en convertir certains...;-)

3) savoir s'adapter

Non, vous ne pouvez pas imposer du tofu ou du kale à tout le monde tous les soirs... Essayez d'être présent(e) lorsqu'on parle des menus de la semaine, et de jongler avec les alternatives qu'ils vous offrent. On a prévu une salade de pâtes ? Demandez à ce qu'on vous garde quelques pâtes de côté pour les assaisonner à votre guise. Un barbecue ? Proposez-vous de faire quelques brochettes de tempeh mariné à la sauce barbecue – pour vous, et pourquoi pas pour tout le monde :-)), ou de l'accompagner de taboulé ou de potatoes que vous prendrez soin de préparer à votre sauce. Il y a toujours des alternatives et des solutions, le tout est de ne pas vouloir s'y prendre au dernier moment.

Si au début vous aurez l'impression de devoir toujours contrôler ce que tout le monde cuisine, au fur et à mesure du séjour tout le monde prendra l'habitude du sans viande/œufs/lait/crème/beurre/fromage (pas forcément pour eux, mais pour vous :-)).

4) faire découvrir sa cuisine !

La cuisine végétalienne est délicieuse, et loin d'être fade et rébarbative ! Si j'adore manger des courgettes crues sans assaisonnement, il ne faut peut-être pas commencer par là pour séduire les autres... Proposez-leur des patates douces rôties au four, des lasagnes de tofu rosso, un gratin de pommes de terre au lait de coco, une soirée falafel ou pizza maison, un bon gâteau au chocolat, des pancakes, une belle brioche... Misez sur de grands classiques qui ne recquierent pas trop de technique et d'ustensiles – ni d'ingrédients – car n'oubliez pas que vous ne serez pas chez vous !

5) savoir faire des concessions...

Mathieu a pris soin de vous acheter tout plein de légumes, et des pâtes... aux œufs.

Hélène a préparé un délicieux tiramisu au mascarpone, et veut absolument que vous en goûtiez une toute petite cuillère...

Tristan a fait cuire vos brochettes de seitan au même endroit que les merguez il y a quelques secondes...

Et oui, être vegan, ce n'est pas de toujours facile en communauté ! Et à moins que vous décidiez de prendre en main toutes les courses et repas, il risque d'y avoir quelques ratés. Personnellement, je vous conseille d'être un peu plus cool concernant votre régime alimentaire lorsque vous partez en vacances à plusieurs, et dans tout cadre social en général d'ailleurs ; sans que cela ne remette en cause vos convictions, il vous permettrons peut-être de prouver que oui, être végétalien ET avoir une vie sociale, c'est compatible ! Pour moi, avant tout, le végétalisme est une ouverture vers l'amour et la tolérance – animale, éthique, environnementale ; mais aussi envers vos proches ! Et je trouve ce précepte bien plus fort que le « ne pas ingurgiter un seul dixième de produit potentiellement issu de l'exploitation animale ».

J'espère que ces petits conseils pourront aider certain(e)s d'entre vous, j'essaierai de vous publier un article regroupant quelques idées de repas (petit-déjeuners, déjeuners et dîners) de vacances, rapide et faciles à réaliser et qui plaisent à tous les régimes !

N'hésitez pas à laisser un petit commentaire pour me donner vos avis ou partager vos expériences :-)

A très bientôt !

Marie

Commenter cet article